Petit résumé de la conférence qui portait sur la manière de repenser l’école maternelle à partir des mécanismes d’apprentissage :

Céline Alvarez nous rappelle les lois de l’apprentissage chez l’enfant (qui s’appliquent aussi à l’âge adulte) :

  • La motivation : l’enfant apprend mieux quand il est enthousiaste, sa mémoire fonctionne mieux.
  • L’importance de l’erreur : l’enfant apprend mieux en se trompant. Lorsqu’il existe une différence entre la représentation d’une situation et la réalité, l’énergie d’apprentissage est mobilisée pour corriger cet écart.
  • Le développement de l’autonomie, qui favorise le bon fonctionnement des compétences exécutives : la mémoire de travail (qui nous permet de retenir une information et de l’organiser, de planifier nos actions), le contrôle inhibiteur (qui permet le contrôle de nos réactions) et la flexibilité cognitive (qui nous permet de détecter nos erreurs et de nous ajuster). Chez l’enfant, une période importante pour cela est celle où il a envie de faire tout seul ! Il s’agit alors de soutenir son activité spontanée.
  • La gestion du stress : l’enfant apprend moins bien lorsque il est stressé.Il s’agit d’accompagner l’enfant dans la gestion et l’apaisement de son stress.
  • Et surtout, disposer d’une présence bienveillante et empathique : l’enfant apprend mieux quand il y est accompagné de façon chaleureuse. Le développement d’une relation positive à l’enfant lui permet de développer des capacités relationnelles similaires et favorise son épanouissement à long terme.

Pour aller plus loin :

  • Site internet : “Les lois naturelles de l’enfant” – https://www.celinealvarez.org/
  • Bibliographie : “Les lois naturelles de l’enfant – La révolution de l’éducation à l’école et pour les parents”, Céline Alvarez, paru le 31 août 2016 Essai (broché), Eds Les Arèneslois-enfant