Le haut potentiel intellectuel

Le haut potentiel intellectuel (HPI) entraîne chez les personnes un fonctionnement qui peut être perçu comme différent. Si l’ouverture et la curiosité intellectuelle recèlent des trésors de connaissances, certaines personnes présentant un HPI ressentent un décalage relationnel qui peut être source de souffrance. La pensée plus souvent divergente, vive, favorise l’intuition tout en freinant parfois la focalisation attentionnelle. Si les personnes ayant un HPI disposent des ressources intérieures pour s’épanouir, certaines ressentent une sensibilité et une émotivité, qui aiguisent l’empathie, le sens de la justice et la lucidité, qui ne sont pas toujours pleinement accueillis par autrui.

De l’enfance à l’âge adulte, certaines personnes avec un HPI cherchent leur place, leur chemin, vers un épanouissement individuel et relationnel.

Les personnes avec un HPI peuvent avoir besoin d’apprendre à mieux se connaître pour affirmer et épanouir leur personnalité.

L’entourage (familial, amical, …), quand il est informé, peut être un soutien pour favoriser l’épanouissement relationnel.

Et, chez l’enfant, la reconnaissance du HPI favorise la mise en place d’enrichissements scolaires.

Publics

Qui ?

Hommes et femmes, adolescent(e)s et enfants

Personnes de l’entourage (parents, fratrie, conjoint, …)

Pourquoi ?

Pour un bilan psychologique

Pour un accompagnement psychologique

Modalités

Bilan psychologique :

  • Entretien de prise de contact et d’évaluation clinique du fonctionnement. Pour les enfants et adolescents, cet entretien peut être découpé en un temps avec les parents et un temps avec l’enfant
  • Test de QI avec la WISC-V (éditée en 2016)* pour les enfants et adolescents, avec la WAIS-IV (éditée en 2011)* pour les adultes
  • Entretien de restitution et remise du compte-rendu écrit
  • Pistes pour la suite

NB : pour les enfants, test de QI proposé à partir de 6 ans

Accompagnement psychologique :

  • Réaliser son potentiel
  • Pour les adultes : développer une connaissance de soi, une estime de soi et davantage choisir sa vie
  • Pour les enfants : adapter l’accompagnement vers la vie d’adulte. Travail en lien avec les parents pour aider à mieux comprendre leur enfant et à stimuler ses compétences. Si besoin, travail en lien avec les équipes scolaires et autres professionnels de santé
  • Psychothérapie : travailler autour des souffrances liées à l’histoire de vie
  • Prise en charge des éventuels troubles associés

*NB : Le test de QI permet l’évaluation des compétences intellectuelles par la réalisation de plusieurs exercices. Il évalue l’intelligence verbale, l’intelligence logique, la mémoire de travail (maintenir des informations en mémoire pour les organiser) et la vitesse de traitement de l’information visuelle. La WISC-V est la dernière version de l’échelle d’intelligence de Wechsler pour enfants et adolescents, la WAIS-IV celle pour adultes. Lorsque les résultats aux exercices sont homogènes, ces échelles permettent d’établir un QI (Quotient Intellectuel). Lorsqu’ils sont hétérogènes, il est parfois nécessaire de réaliser des tests complémentaires afin de mieux cerner le profil.

Mes domaines de compétences

Le bilan psychologique pour enfants / adolescents

Faire un point sur les compétences et ajuster le parcours scolaire

Repérer un haut potentiel intellectuel et mettre des mots sur le vécu

Quand il y en a, repérer les difficultés cognitives associées pour des aménagements adaptés à l’enfant

Favoriser une reconnaissance des potentiels et des limites, et donc une meilleure estime de soi

 

Le bilan psychologique pour adultes

Faire un point sur les compétences et repérer un haut potentiel intellectuel

Mettre des mots sur le vécu, parfois ressenti comme différent

Quand il y en a, repérer les troubles associés pour aménager le quotidien

Favoriser une reconnaissance des potentiels et des limites, et donc une meilleure estime de soi

Accompagnement psychologique

Apprendre à connaître son fonctionnement affectif et intellectuel pour mieux réaliser son potentiel

Faire de sa sensibilité et de son potentiel, un atout, une ressource

Renforcer les capacités intuitives et la curiosité intellectuelle

Comprendre le vécu émotionnel et exercer les capacités empathiques

Enrichir l’estime de soi, trouver sa voie dans le domaine des loisirs, du travail, …

Échanger à propos des difficultés relationnelles, de la solitude, pour mieux trouver sa place

Découvrir des outils pour mobiliser l’attention et la concentration, développer la pleine conscience et la résilience

Améliorer l’organisation et la prise de décision, développer l’autonomie, apprendre à apprendre

Apprendre à gérer l’ennui de manière créative

Si nécessaire, assouplir le perfectionnisme et travailler sur la tendance à remettre à plus tard

En cas de difficultés associées : Prévenir et repérer le harcèlement, développer des ressources pour mieux se défendre, apaiser les souffrances anxio-dépressives, les blocages, les phobies, les traumas, …

« La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse. »

Albert Einstein